3 éléments clés pour se démarquer

On se dit parfois que, notre service ou notre produit étant essentiel (il n’y a pas de référence ici à la classification effectuée pour la gestion de la COVID-19), les gens vont nous trouver par eux-mêmes. Surtout lorsqu’on offre un service d’aide à la personne. 

« C’est sûr que ça va marcher, mon service répond à un vrai besoin! »

Ce qui est sûr, c’est que les organisations faisant partie du secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire (ÉSAC) sont intrinsèquement reliées à la notion de communauté et ont pour mission la réponse à un besoin. Donc oui, en toute logique, ça devrait marcher.

Cependant, même dans le secteur de l’ÉSAC, il y a toujours (ou presque) un concurrent, une autre organisation qui propose le même soutien, le même accompagnement, le même service ou le même type de produits. 

C’est pourquoi, bien souvent, c’est la communication qui vous permet de vous démarquer de vos concurrents. Mais comment sortir du lot? 

Pour un service identique, pourquoi devrait-on vous choisir? 

Pour votre expertise

Votre organisation possède quelque chose que vos concurrents n’ont pas : votre équipe! Vous avez choisi les membres de votre équipe pour leur expertise et leur capacité à fournir le service proposé. À vous de les mettre en valeur et de les rendre visibles. 

Mais attention! Dire qu’on possède des talents ou des connaissances ne suffit pas : votre clientèle veut en avoir la preuve!

Comment? Et pourquoi pas en écrivant des articles de blogue, en réalisant des capsules vidéos ou encore en créant un balado pour donner vos conseils? En effet, votre contenu et vos conseils éclairés démontreront sans aucun doute votre capacité à rendre le service proposé. Et en plus, si votre contenu est accessible sur votre site Web, cela lui permettra d’être mieux référencé, donc plus visible

Mais cela peut aussi passer par la valorisation de vos réussites ou par la mise en avant de vos réalisations, en s’appuyant par exemple sur des statistiques, des photos, etc. Par exemple, vous pourriez afficher (sur vos documents promotionnels ou en ligne) le nombre de personnes accompagnées, de repas distribués ou de personnes ayant assisté à votre formation ou événement, les travaux exécutés pour un client…

Astuce! Tous les ans, vous produisez et diffusez votre rapport annuel ou rapport d’activité dans lequel vous rendez des comptes bien souvent chiffrés : pourquoi ne pas vous appuyer sur celui-ci de façon plus régulière et mettre en évidence certains points tout au long de l’année?

Pour votre réseau

« L’ami de mon ami lui a dit que… »

Pour obtenir un emploi ou un logement, on nous demande des références. Pourquoi? Parce qu’on veut des avis de personnes dans la même situation que nous : un employeur ou un propriétaire par exemple. C’est le même processus pour tout acte de consommation. Il n’y a qu’à voir la quantité incroyable de sites et applications pour donner son avis sur les produits et les services! 

Et oui, le réseau a aussi cette force-là : servir de référence. Faire valoir votre réseau, c’est en quelque sorte donner vos références. Alors ne vous privez pas d’en parler!

Pour le faire, vous pouvez, par exemple, remercier vos partenaires, les citer dans les projets communs ou sur votre site Web, reconnaître leur participation ou encore mettre en évidence votre appartenance à tel ou tel regroupement. Pensez également à utiliser les ressources qu’ils mettent parfois à votre disposition : blogues, répertoires ou encore infolettres. 

Ainsi, vous rendrez visible le réseau qui vous entoure et démontrerez la confiance que vos partenaires vous accordent. Cela renforcera davantage votre crédibilité auprès de votre  clientèle potentielle. De plus, les organisations ainsi mises en avant feront peut-être de même et augmenteront indirectement votre visibilité.

Pour votre proximité

En ligne

Sur Internet, à travers nos écrans, on recherche tous un peu la proximité. Se sentir proches des autres, lire nos interrogations à travers les leurs, nos réflexions dans leurs mots, etc. Voir l’Humain derrière la technologie.

Pour que vos client•es ou membres vous trouvent accessibles et proches, vous devez parler de vous, de votre équipe et de vos actions sur vos plateformes numériques. Par exemple : 

  • Prenez des photos de vos moments en équipe (même virtuels!) et partagez-les sur vos réseaux sociaux. Une bonne ambiance est contagieuse. En ces temps d’isolement, c’est aussi très agréable de voir que le lien social n’est pas mort au travail.
  • Favorisez les témoignages ou les portraits sur votre site Internet ou sur les réseaux sociaux : rien de mieux que de se présenter pour faire connaissance.

En vrai (!)

Au-delà de votre présence en ligne, montrez-vous dans la vraie vie (lorsque la situation sanitaire le permet, évidemment) en participant, par exemple, aux foires locales ou aux salons spécialisés (emploi, métiers, formation, etc.), aux événements locaux, etc. 

Les OBNL et les coopératives ont ce point commun de répondre aux besoins de la communauté : montrez-leur que vous faites partie de la même communauté qu’eux. Soyez présents là où sont vos client•es ou vos membres.

Pour conclure, retenez que pour se démarquer et « vendre » son produit ou service (qu’il soit gratuit ou non), il faut avant tout vendre.. son organisation! Parlez d’elle, de votre équipe, de vos valeurs, votre réseau et de vos actions : cela vous rapportera plus que de ne parler que de vos services. En prime, les personnes qui voudront faire affaire partageront probablement vos valeurs. Que demander de plus?

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :